1
Un tammig, un tammig em es kalon diés (bis)
Kleuet em es laret, vad hra d'ein hé guélet
Kleuet em es laret 'ma diméet me mestrez

2
Mar dé guir en dra-sé, èl ma kleuan laret,
Raok en noz héneoah, vad hra d'ein hé guélet
Raok en noz héneoah é vein bet é houiet

3
Raok en noz héneoah é vein bet é houiet
Ha me gaso genein deu a me hansorted

4
Ha me gaso genein deu a me hansorted
Ha m'ou haso genein get eun a vout pilet !

5
Pe oen arriù é kér na me hras ur cheleu
Me huélas me mestréz oé é néein ér hreu

6
Me huélas me mestréz oé é néein ér hreu
E oé hé breur kohan ar en or é cheleu

7
"Antréet dén ieuank, antréet, deit en ti;
Antréet den ieuank, hou kamerad ha hui

8
"Ha mar faot d'oh er plah é hes moiand d'hé rein;
Na mar faot d'oh argant hes moiand d'ou hontein

9
"Azéet, den ieuank, ne hret ket hou pedein;
Ten't hou pimp ag hou sah aleijet butumein..."



Le sujet

"J'ai le coeur un peu mal à l'aise : j'ai entendu dire que ma bien-aimée s'est mariée"

L'amoureux qui parle va trouver la fille, accompagné par deux amis. Il arrive chez elle ; la belle est dans l'étable en train de filer, et son frère est à la porte

"Entrez, entrez ; si vous voulez la fille, on peut vous la donner ! Ne vous faites pas prier ; prenez une pipe et préparez une pipée..."


Source

Le recueil "Guerzenneu ha soñnenneu Bro-Guened / Chansons populaires du Pays de Vannes" de Loeiz Herrieu et Maurice Duhamel, édité en 1911, réimprimé récemment (1997) par les Editions Eromi, 2 rue Paul Bert à Lorient