Merhed deit zo genoh
Bréieu a goed Kamorh
Bréieu a goed Kamorh
Deit zo genoh ba vré, O gé!
Eit bréiat er hoarh neùé
Deit zo genoh ba vré, O gé!
Eit bréiat er hoarh neùé

Merhed deit zo genoh
Bréieu a goed Kamorh
Bréieu a goed Kamorh
Deit zo genoh diù vré, O gé!
Eit bréiat er hoarh neùé
Deit zo genoh diù vré, O gé!
Eit bréiat er hoarh neùé

Merhed deit zo genoh
Bréieu a goed Kamorh
Bréieu a goed Kamorh
Deit zo genoh tèr vré, O gé!
Eit bréiat er hoarh neùé
Deit zo genoh tèr vré, O gé!
Eit bréiat er hoarh neùé


Le sujet

Chanson pour marcher :
Jeunes filles, vous avez apporté des broies(*) de la forêt de Camors. Vous avez apporté une broie, pour broyer le nouveau chanvre
puis : deux broies, trois broies, etc

(*) broie : "instrument qui servait à broyer la tige du chanvre et du lin pour détacher la filasse de la chèvenotte" (Petit Robert)


Source

Le recueil "Guerzenneu ha soñnenneu Bro-Guened / Chansons populaires du Pays de Vannes" de Loeiz Herrieu et Maurice Duhamel, édité en 1911, réimprimé récemment (1997) par les Editions Eromi, 2 rue Paul Bert à Lorient