O na dek gwech on bet dime'et
O jopiteno falla dirida,
Ha dek gwech on bet intañvet
O jopiteno falla dirideno
O jopitanleno falla la dirida


Un deiz beure 'vont davit tan
E varvas an hini gentañ

'Vont da dommañ p'e devoa riv
Varvas un all, setu oa div

O vont da vale d'he c'homer
Varvas un all, setu oa teir

Na gant ur c'hofad yod fritet
E oa foeltret ar bedervet

O lakaat un tamm yod en tremp
Varvas un all, setu oa pemp

O lakaat un tamm piz e glec'h
Varvas un all, setu oa c'hwec'h

O lakaat ar skabell war vreiz
Varvas un all, setu oa seizh

Lemel ar kabell diwar vreiz
Varvas un all, setu oa eizh

O tibab piz a vesk ar fav
Varvas un all, setu oa nav

O vont da gousket beg ouzh veg
Varvas un all, setu oa dek !

Hag hiriv mar bez klouar
Kasin ma dek gwreg d'an douar

Ha digwener goude ma lein
In da daol douar war o c'hein

Ha disadorn goude kreizteiz
Teuy sonerien war o bez

Teuy sonerien war o bez
Mar dans re, all me yey ivez

Bremañ em eus unan yaouank
N'he deus nemet ur bloaz ha kant !



Le sujet

J'ai été marié dix fois, et dix fois je suis devenu veuf. Suit la liste des décès, en allant chercher de quoi faire du feu, en allant rendre visite à une voisine, par indigestion de bouillie, etc

Alors demain s'il fait doux, j'irai porter mes dix femmes en terre ; vendredi après le repas, j'irai jeter de la terre sur leurs dos ; et samedi après-midi, les sonneurs viendront sur leurs tombes. Si les autres dansent, je le ferai aussi

Maintenant j'en ai une jeune, qui n'a que cent un ans !


Source

"Kanaouennoù Pobl", chansons recueillies par Alfred Bourgeois dans la deuxième moitié du XIXème siècle ; le recueil a été publié en 1959 à Paris