Nep piv bennak en deus empres
Dei de la da, de la da, de la dam la
Nep piv bennak en deus empres
Droug prezeget eus da vestrez

Hag en deus lavaret dezhi
E kave mat an odivi

Hag en deus lavaret ouzhpenn
E kave mat ar chigodenn



Le sujet

Un quidam a dit du mal de ta maîtresse, et lui a dit qu'elle aimait trop l'eau-de-vie

Chanté par Jean Montfort, meunier à Loc Mélar-Sizun, en mai 1856


Source

"Kanaouennoù Pobl", chansons recueillies par Alfred Bourgeois dans la deuxième moitié du XIXème siècle ; le recueil a été publié en 1959 à Paris