P'oan o tiskenn da Vontroulez
Direi, dira, ladirei tralala,
P'oan o tiskenn da Vontroulez
Me remerkas va mestrez

Ma mestrezig 'vont davet dour
Ha me o vont d'he sikour

Da sikour pignat ha diskenn
Ar podad diwar he fenn

Ha me c'houlennas diganti
Hag-eñ 'doa c'hoant dimeziñ

Hi ober un tammid hij-skoaz
Hag o komañs da ouelañ

Ma dousig koant, na ouelit ket
Ni vo hon-daou dimezet

Ni 'yel hon-daou d'an Normandi
Da zerc'hel ostaleri

Warc'hoazh ni en em ambarko
War ur vag 'vit Sant-Malo

Da Sant-Malo pe Sant-Brieg
'Vit deskiñ mat ar galleg

Pa oemp erru e Sant-Brieg
Oa lodennet ar galleg

E oa graet e lod d'ar galleg
Hag ivez d'ar brezhoneg

Skrivet galleg war baper gwenn
Da lakaat em jiletenn

Met ma jiletenn a oa toull
Koue'et ar galleg er poull

Ha kaer am-boa touiñ Doue
Bretoned oemp koulskoude


Le sujet


Comme je descendais vers Morlaix, je rencontrai ma bien-aimée. Je lui demandai si elle voulait se marier ; elle hausse les épaules et se met à pleurer

Ne pleure pas, nous allons nous marier, et nous irons en Normandie tenir une auberge. Demain nous embarquerons pour Saint-Malo ou Saint- Brieuc, et nous apprendrons le français

J'ai écrit du français sur du papier blanc, je l'ai mis dans ma poche ... mais la poche était percée, le français est tombé dans la mare, et bretons nous sommes restés !


Source

Du recueil "Sonioù-Pobl", établi par Fañch Danno pour Skol-Vreiz, paru en mai-juin 68 (!)

Chanson recueillie auprès de Katell ar Gwenn à Poullaouen