l
Eutru Dug en Nañned 'men e ma hou studi ?
'Men e ma hou studi ?
Kasein hou merh én noz de hobér ur houvi ! ( 2 huéh)

2
Kasein hou merh én noz de hobér ur houvi,
En ul lestr, ar er mor , é mesk er vrezaodi !

*
* *

3
« Bonjour d'oh, kapitén, deit onn d'hou kouviein
A berh me zad, me mam, de zonet de goéniein.

4
» En duchentil é kambr, hou koulen d'barlantal;
Er soñnerion ér sal hou koulen de zansal.

5
- Merh en dug à Naôned, deit hui é batimant,
Hui huélo me sténaj ha me loéieu argant.

6
» Hui huélo me hanpreu, penaos é mant koéret
Ha men guléieu kaer penaos é mant golet.

7
» Linselieu arnehé groeit a lién Holland;
Lanjélieu arnehé bordet get faill argant !

8
» Merh en dug a Nañned, p'en doh deit d'em guélet,
Un tam e zèbreet, ul lom e iveet ?

9
- Kapitenig a lestr, men dalé bras e hret,
Ha me zad ha me mam d'ein mé e vo soéhet...

10
- Merh en dug a Nañned, devéhat hues komzet :
Arriù omb trihueh lèu azoh doar en Nañned !

11
» Ha trihuéh ha trihuéh hon es hoah de vonet,
Eraok mé kaveemb doar eit gellout kerhet !

12
- Intron Varia Guengamp reit konfort de me mam !
N'hé doé kin merh meidonn ha sellet men é hon !

13
» Kapiténig a lestr, 'gollein ket me inour,
M'em daolo ar me fen én donded ag er mor !..

14
- Ne pas, ne pas, plahig, kement-sé ne hret ket,
Rak er marù ag er mor, larér, e zo kalet.

15
- Kapiténig a lestr, mar dé guir em haret,
Hou kléañnig argant d'ein mé e bresteet ! »

16
Er gléannig argant a p'hé doé keméret,
E kreiz hé halonig hi deve ean plantet !

17
« Tosteit me soudarded, tosteit, deit de huélet ;
Merh en dug a Nañned genemb des em lahet !..

18
- Kapiténig a lestr, d'oh nen domb ket soéhet,
Hoñnen zo er seihvet gavamb genoh lahet.

19
» Hoñnen zo er seihvet gavamb genoh lahet;
Kapiténig a lestr hui e vo puniset ! »

*
* *

20
Eutru Dug en Nañned men e ma hou studi?
Kasein hou merh, én noz, de hobér ur houvi !

21
Kasein hou merh, én noz, de hobér ur houvi
En ul lestr ar er mor émesk er vrezaodi !...
1
Monsieur le Duc de Nantes, qu'avez-vous fait de votre savoir ?
Qu'avez-vous fait de votre savoir,
Pour envoyer votre fille, la nuit, faire des invitations (bis) !

2
Pour envoyer votre fille, la nuit, faire des invitations,
Dans un navire, sur la mer, parmi les Brezaodi (1) !

*
* *

3
« Bonjour à vous, capitaine, je suis venue vous inviter
De la part de mon père et de ma mère, à venir dîner.

4
» Les gentilshommes en chambre, vous demandent pour causer;
Les sonneurs dans la salle désirent vous voir danser. »

5
« Fille du duc de Nantes, venez à bord de mon navire,
Vous verrez mes étains et mes cuillers d'argent.

6
» Vous verrez mes chambres, comment elles sont cirées,
Et mes beaux lits comment ils sont recouverts.

7
» Leurs draps sont faits de toile de Hollande,
Et leurs couvertures sont bordées de paillettes d'argent !

8
» Fille du duc de Nantes, puisque vous êtes venue me voir,
Vous mangerez un morceau et boirez une goutte ? »

9
« Capitaine de navire, vous me retardez,
Et mon père et ma mère seront étonnés.. »

10
« Fille du duc de Nantes, voua avez parlé trop tard :
Nous sommes à dix-huit lieues de la terre de Nantes !

11
» Et dix-huit et dix-huit encore nous avons à faire,
Avant que nous trouvions de la terre pour poser nos pieds ! »

12
« Notre-Dame de Guingamp, réconfortez ma mère !
Elle n'avait que moi de fille et voyez où je suis !

13
» Capitaine de navire, je ne perdrai pas mon honneur,
Je me jetterai la tête la première au fond de la mer !... »

14
« Non pas, non pas fillette, vous ne ferez pas cela,
Car la mort dans la mer, dit-on, est terrible.

15
« Capitaine de navire, s'il est vrai que vous m'aimez,
Votre petit glaive d'argent, vous me le prêterez ? »

16
Le petit glaive d'argent lorsqu'elle l'eut pris,
Au milieu de son cœur elle le planta !

17
» Approchez-vous mes soldats, approchez et venez voir :
La fille du duc de Nantes s'est tuée !... »

18
» Capitaine de navire, vous ne nous étonnez pas,
Celle-ci est la septième que vous tuez.

19
» Celle-ci est la septième que vous tuez;
Capitaine de navire, vous serez puni ! »

*
* *

20
Monsieur le Duc de Nantes qu'avez-vous fait de votre savoir,
Pour envoyer votre fille la nuit faire des invitations !

21
Pour envoyer votre fille, la nuit, faire des invitations,
Sur un navire en mer parmi les Brezaudi !...

Le sujet

Voir la traduction
Notes de L. Herrieu :

(l) Je ne vois pas ce que veut dire le mot Breizaodi. Peut-être vient-il de Bro-saoz (Angleterre), que certains prononcent Brezaoz, et désigne-t-il les Saxons ? (L. H.)

Les paroles sont en dialecte vannetais


Source

Le recueil "Guerzenneu ha soñnenneu Bro-Guened / Chansons populaires du Pays de Vannes" de Loeiz Herrieu et Maurice Duhamel, édité en 1911, réimprimé récemment (1997) par les Editions Eromi, 2 rue Paul Bert à Lorient
(Chanté par Louise Le Serrec, de Languidic.)