"Me mam, reit-hui dein me broh lin, o ge, o ge
Me mam, reit-hui dein me broh lin,
Me mam, reit-hui dein me broh lin,
Nag 'h an-me bean d'er velin, loñ la
Me mam, reit-hui dein me broh lin,
Nag 'h an-me bean d'er velin

- Ho proh lin me merh n'hou po ket
Na d'er velin nen deet ket

- Hé reit hé dein pe ne rehet
Met d'er velin zo ret monet

Rak mé e gleù er bombardér
E vombardal ar er chaoser

Rak me e gleù er soñnerion
Ar bont bras er velin é son

"Bonjour meliner, malour mat,
Ha hui e valo dein ma sahad ?

- Bo sur, er plah, malet vo deoh !
Na pesort gran e zo genoh ?

- Kreh ha segal ha gwénéh-tu
Ha ean zo hou melin a du"

El ma koéhé er bleud er sah,
Er meliner voké d'er plah

"Taùet, taùet 'ta, meliner !
Hui e roego ma davanter

- Mar bé roget, aozet e vo
Bout zo kéménérion er vro

Bout zo kéménérion er vro
M'em es argant ha m'en béio"


Le sujet

Une jeune fille demande à sa mère de lui donner sa robe de lin, pour aller faire un tour au moulin. "Non, ma fille, vous n'aurez pas votre robe, et d'ailleurs vous n'irez pas au moulin ! - Si, j'irai ! Car j'entends les sonneurs qui jouent sur le grand pont du moulin"

Elle y va, chargée d'un sac de grain à moudre. Pendant que la farine tombe dans le sac, le meunier essaie d'embrasser la fille

"Arrêtez, arrêtez ou mon tablier va se déchirer !
- Eh bien, on le réparera ! Il y a des tailleurs, dans le pays, et j'ai de quoi payer"

Variante, en dialecte vannetais, d'un thème très répandu, qu'on retrouve dans Son ar miliner, Ar miliner laer


Source

"Yaouankiz a gan", 15 chansons bretonnes harmonisées, par Polig Monjarret, publié dans les années 30

Chanté par Jean Le Miliner, à Langedig (pays de Vannes)