Na cheleuet' ta, na cheleuet,
Nag ur soñnen a neùé saùet,
Hé! roulanla!
Nag ur soñnen a neùé saùet.

Nag ur soñnen a neùé saùet,
Diar mab ur brigand e ma saùet.

'Zo saùet diar mab ur brigand,
'Zoug dan é voteu tacheu argand.

'Zoug dan é voteu tacheu argand;
'Péh ne chaoj ket doh mab ur brigand.

" Mab ur brigand na mé nen don ket,
Rak biskoah nitra n'em es laeret.

Rak biskoah nitra n'em es laeret;
Meit ur goh goutel hag ur mouched.

Meit ur goh goutel hag ur mouched,
Nag ur verh iouank de drihuéh vlé.

Nag ur verh iouank de drihuéh vlé
Biruikin hé halon ne hrei joé!

Birùikin hé halon ne hrei joé,
Na me hani mé n' hrei ket eùé.

Na me hani eùé ne hrei ket
Rak me fennig peur e vo trohet.

Rak me fennig peur e vo trohet,
Diar men diskoé é vo trohet.

Na me huél me mam beur é tonet,
'Tré hé deu zorn ur plad aleuret;

'Tré hé deu zorn ur plad aleuret,
De cherreh me fen' pe vo trohet;

De cherreh me fen' pe vo trohet,
Na d'er hasein d'en doar béniget;

Na d'er hasein d'en doar béniget;
Rak, allas ! me horv peur nen dei ket.

Rak, allas! me horv peur nen dei ket
E kosté ur hlé é vou taolet.

E kosté ur hlé é vou taolet.
De zebrein get brandi ha piked !

De zèbrein get brandi ha piked!
Tammeu get bleidi er Pontkelleg... "


Le sujet

La complainte du fils d'un brigand, qui va être décapité pour avoir enlevé et tué une jeune fille de dix-huit ans

"Ma mère vient avec un plateau d'argent, pour ramasser ma tête et la porter en terre bénite ; car mon corps, lui, sera jeté sur un talus et dévoré des corbeaux et des pies..."

(ce qui rappelle le vers de Villon : "Pies, corbeaux nous ont les yeux cavés...")

 


Source

Le recueil "Guerzenneu ha soñnenneu Bro-Guened / Chansons populaires du Pays de Vannes" de Loeiz Herrieu et Maurice Duhamel, édité en 1911, réimprimé récemment (1997) par les Editions Eromi, 2 rue Paul Bert à Lorient

Cette chanson a été recueillie auprès de Joachim Le Bail, à Kerous, Lann-er-Stér