M'em es choajet ur servijer
A verduron dondéno
} (bis)
Ne ouien ket e oé sonnêr  
A verduron digedon don
A verduron dondéno
} (bis)

E chonjal kaout mouchedeu
Me raz ur fouilh d'é sakodeu

E chonjal kaout mouchedeu
Ne gaven ket met anchenneu

Hui hues tristed a vicher
Aveit magein moéz ha bugalé

"Chiket, plahig, ne ouilet ket
Keit ma po naon, po ket sehed

A pe vo me biniou ar me skoé
Ne zebre'h ket hou para séh"

Hag oll en dud e houlenné :
"A veban ma er soner-se ?"

"Mab ur héménér a vorh Krac'h
Ur ranjenn montr e zo d'oh é zah

Ur ranjenn montr e zo d'oh é zah
Ur penn egnon én diabarh"


Le sujet

J'ai choisi un serviteur, sans savoir qu'il était musicien. En pensant trouver des mouchoirs, j'ai fouillé dans ses poches, et j'ai trouvé des anches

Tous les gens demandent : d'où vient ce musicien ? Il vient du bourg de Crach

C'est du dialecte vannetais, je ne comprends pas toutes les paroles


Source

"Yaouankiz a gan", 15 chansons bretonnes harmonisées, par Polig Monjarret, publié dans les années 30

Chanté par Job Le Corre, de Baud, dans le Morbihan