1
N'ez eus na glav, na grizilh
Nag erc'h war an dou-ar
A gement na lakefe daou zenig d'en em gar (bis)

2
Uzet em eus va botoù, toullet 'm eus ma loeroù
O tarempred Lojaïk 'n he farkoù, 'n he frajoù

3
'N hini 'welfe Lojaïk o vont a-benn ga 'ru
Ganti frizennoù dantel na rozennoù 'bep tu

4
'Neus lavar ar vour'hisien d'an eil d'egil' ane'o
Bremañ emañ deut ar c'hiz da zougen kapoù du

5
Mez ne oar ket ar galleg, kennebeut ar c'hadañs
Ha n'eo ket e brezhoneg a eksplik an noblañs

6
"Me 'mo ur vatezh vihan a ouio ar galleg
Hag a barlanto 'vidon a-wechoù pa vo ret

7
Ma gwisko, ma diwisko, chañcho ma loeroù
Ha 'ma lakay da gousket e-kichen ma aotrou"


Le sujet

1
Il n'y a ni pluie, ni grêle, ni neige sur la terre
Qui puisse empêcher deux êtres de s'aimer

2
J'ai usé mes sabots, j'ai percé mes bas
A fréquenter Louison dans ses champs, dans ses prés

3
Qui verrait Louison marcher dans la rue
Portant des dentelles et des roses des deux côtés

4
Alors, les bourgeois se disent l'un à l'autre,
A présent c'est lamode de porter des capes noires

5
Mais elle ne sait pas le français ni la candence,
Et ce n'est pas en breton que la noblesse s'explique

6
"J'aurai une petite bonne qui saura le français
Et parlera pour moi, quelquefois, quand il le faudra

7
Elle m'habillera, me déshabillera, me tirera les bas
Et me mettra au lit auprès de mon monsieur

Chantée par M. G***, de Trégunc


Source

Chants populaires bretons du Pays de Cornouailles, recueil de H. Guillerm, paru en 1905