Me zo chomet da goshaat ha n'on ket c'hoazh dimezet(bis)
Ha dre-se on gwelet fall gant an dimezelled (bis)

Ar merc'hed a oa gwechall a glaske labourat
Kannañ gwenn ar rochedoù, ober stamm ha gwriad

Met ar re yaouank zo bremañ a zo o klask bezañ koant
Setu aze 'vit petra on chomet paotr yaouank

Dre ma 'z int bet pell er skol o teskiñ ar galleg
Kaozeal, lenn ha skrivañ evel avokaded

Met da labourat a greden n'o deus ket kalz a c'hoant
Setu aze 'vit petra on chomet paotr yaouank

Pa gemerfen ur vereuri, e kemerfen ur vatezh
Da c'horo, da ribotat, da gas ar saout er-maez

Kar ar wreg ne brizo ket lakaat he zreid er fank
Setu aze 'vit petra on chomet paotr yaouank

Pa vo pardonioù 'barzh ar vro, 'hay en noz da zañsal
Neuze 'vo klevet o c'hoarzhin hag he zreid o strakal

A-benn ma teuio d'ar gêr, an holl dud 'vo kousket
An tad a huñvreo start hag ar vamm 'vo nec'het

Neuze 'vo klevet Janig 'vale dousig d'he c'hambr
Setu aze 'vit petra on chomet paotr yaouank

Hag an deiz war-lerc'h 'chomo 'pad an deiz en he gwele
Gant ar boan ba'n he divhar pe an droug 'n he c'hostez

Rak keit ma oa-hi o tañsal he-deus tapet ul lamm
Setu aze 'vit petra on chomet paotr yaouank

Un dilhad eus ar c'haerañ 'renko c'hoazh da gaoued
Ur robenn brodet gant seiz hag un tok alaouret

An dra-se 'vez ket gwall-bell 'tegas ur mil da bemp kant
Setu aze 'vit petra on chomet paotr yaouank
Je suis resté à vieillir et je ne suis pas encore marié
Et du coup je suis mal vu des demoiselles

Dans le temps les filles n'avaient pas peur de travailler
De laver les chemises, de tricoter et de coudre

Mais les jeunes de maintenant, tout ce qui les intéresse c'est de faire les belles
C'est pour ça que je suis resté vieux garçon

Comme elles ont été longtemps à l'école elles ont appris le français
Elles parlent, lisent et écrivent comme des avocats

Mais travailler, à mon avis, ça ne leur dit trop rien
C'est pour ça que je suis resté vieux garçon

Si je prenais une ferme, je prendrais une servante
Pour traire les vaches, baratter, mener les vaches au champ

Parce qu'une femme ne voudra pas se salir les pieds dans la boue
C'est pour ça que je suis resté vieux garçon

Quand il y aura des pardons dans le pays, le soir elle ira danser
Alors on l'entendra rire et remuer les pieds

Quand elle reviendra à la maison, tout le monde sera couché
Le père dormira profondément et la mère s'inquiètera

Alors on entendra Jeannette marcher doucement à sa chambre
C'est pour ça que je suis resté vieux garçon

Et le lendemain elle restera au lit toute la journée
Parce qu'elle aura les jambes lourdes et mal au côté

Parce qu'en dansant elle se sera étalée
C'est pour ça que je suis resté vieux garçon

En plus il lui faudra des habits de premier choix
Une robe brodée de soie et un chapeau doré

Tout ça ne tardera pas à nous mettre à la rue
C'est pour ça que je suis resté vieux garçon

Le sujet

Le vieux garçon explique pourquoi il ne s'est pas marié : "les filles autrefois cherchaient à travailler, elles lavaient les chemises, cousaient, tricotaient. Maintenant, les jeunes, tout ce qui les intéresse c'est de se faire belles

Surtout qu'elles sont allées à l'école et qu'elles ont appris à parler le français comme des avocats...

"Et voilà pourquoi je suis resté vieux garçon"

(en breton, vieux garçon se dit "paotr yaouank kozh" c'est-à-dire mot-à-mot "garçon jeune vieux" ou, en abrégé, "paotr yaouank")


Source

Le recueil "Brezhoneg en ur ganañ" (Le breton en chantant) par Loeiz Roparzh, édité par Emgleo Breiz en 1991