M'em es lakeit ém chonj de gompozein ur son
N'hellan ket hé hañnein get dezir me halon
Fasilité vank d'ein, hardéhted d'em spéred
Aveit diskoein d'em dous, penaos éma karet

Rak m'es choéjet un dous zo ken kaer èl en dé
Deulagad én hé fen èl en héaol de greisté ;
Get hé selleu brillant hi des me gouniet,
Maleurus vein geti ma ne gavan remed

"Laret-hui dein, galant, hui zo klan pé aflijet
M'iei de glah 'r remedour de rein d'oh er iehed ?
- En ol remederion, én ur gambr asamblet
Ha nen dint ket kapabl de rein d'ein er iehed

Nen des meidoh, men dous, hellan laret erhat,
Laret, 'feheh kapabl, kapabl de me guellat ;
Nen des meidoh, men dous, en ur guir gauj laret,
Laret, 'feheh kapabl de rein d'ein er iehed

Get hou selleu brillant, hou kaujeu grasius,
Hui e hues me lakeit én ur prizon chifus ;
Deit-hui d'em honsolein, mar hues dohein truhé,
Ha reit d'ein respont vat er rest a mem buhé

Kement e zegoéh d'ein, men dous, doh hou karein,
El d'un estig bihan ar er bod é kañnein ;
Pe ia aveit repoz, en drein e blant énnon,
Ean saù ar 'r bod, men dous, hag e gommans kañno"


Le sujet

Je me suis mis en tête de composer une chanson, pour montrer à ma douce à quel point je l'aime ; mais les mots me manquent

"Etes-vous malade, mon ami ? J'irai chercher le médecin
- Tous les médecins du monde, assemblés dans une chambre, ne pourraient pas me rendre la santé. Il n'y a que vous, ma douce, qui pourriez me guérir. Vous m'avez enfermé comme dans une prison ; dites un mot qui me guérira pour le reste de ma vie"

Même air que An hini a garan


Source

Le recueil "Guerzenneu ha soñnenneu Bro-Guened / Chansons populaires du Pays de Vannes" de Loeiz Herrieu et Maurice Duhamel, édité en 1911, réimprimé récemment (1997) par les Editions Eromi, 2 rue Paul Bert à Lorient