1
Deiz mat deoc'h holl, tud an ti-mañ
Kel laouen ho kavan
Ker brav gwisket e pep feson
Ma lavar din stok ma c'halon
N'hellin biken tremen an ti
Hep dont d'ho saludiñ (bis)

2
- Ni a zoug ar memes salud
Deoc'h-hu koulz ha d'ho tud
An onestiz eus ho komzoù
Ar bervig dous eus ho selloù
A lavar deomp sklaer hag anat
Oc'h eus ur c'heloù mat

3
- Ni zo war-lerc'h ur goulmig wenn
Gwall diet gant un tenn (bien blessée)
He askell gleiz a zo torret
Nijal mui pell na c'hellfe ket
Hag hon eus klevet eo amañ
Emañ deut da gouezhañ

4
- Mard eo koulmed a c'houlennit
It d'ar maner davit :
Dre-mañ, war ar maez ganeomp-ni
N'eus nemet piked ha brini
Hogen ur gaou a lavarit
Un dra all a glaskit

5
- Klask a ran ul louzaouenn fin
Da lakaat em jardin
Ul louzaouenn mat dioc'h ar blez (la blessure)
Graet gant biroù ar garantez
Hag e klevis dec'h diwezhañ
He c'havjen er gêr-mañ

6
- Ar fourdelizien a glaskit (la fleur de lys)
Siwazh deomp ! aet eo kuit
Emañ bremañ e Kemperle
Er gouent, o veuliñ Doue
Koantoc'h eget ur bodig roz
E liorzh ar Baradoz

7
- Nann, va mignon, n'ho kredan ket
Doue en deus graet
Evit ar vered an ivin,
Evit al liorzh al louzoù fin
Hag Anaig da laouennaat
Kalon ur pried mat

8
Evel ar glizh war ar prajoù
Eo perlet ho komzoù
Treuziñ a reont dor an ti-mañ
Evel ar mel un tamm bara
Da beurober ho kefridi
Den yaouank, deut en ti
1
Bonjour à vous, gens de cette maison
Je vous trouve si joyeux
Si bien habillés en toutes manières
Que le battement de mon coeur me dit
Que je ne pourrai jamais passer cette maison
Sans venir vous saluer

2
- Nous portons le même salut
A vous-mêmes ainsi qu'à vos parents
L'honnêteté de vos paroles
Le doux éclair de vos regards
Nous dit clairement
Que vous avez une bonne nouvelle

3
- Nous cherchons une blanche colombe
Bien blessée par un coup
Son aile gauche est cassée
Elle ne pourrait plus voler bien loin
Et nous avons entendu que c'est ici
Qu'elle est venue tomber

4
- Si ce sont des colombes que vous cherchez
Allez voir au manoir :
Par là, sur la terre que nous exploitons,
Il n'y a que pies et corbeaux
Mais vous dites des mensonges
C'est autre chose que vous cherchez

5
- Je cherche un fin remède
Pour mettre dans mon jardin
Un remède pour guérir la blessure
Faite par les flèches de l'amour
Et j'ai entendu hier au soir
Que je la trouverais dans cette maison

6
- La fleur de lys que vous cherchez
Hélas pour nous ! est partie
Elle est maintenant à Quimperlé
Au couvent, à louer Dieu
Elle est plus belle qu'un buisson de roses
Au jardin du Paradis

7
- Non, mon ami, je ne vous crois pas
Dieu a créé
Pour le cimetière l'if
Pour le jardin les plantes fines
Et Annette pour réjouir
Le coeur d'un bon mari

8
Comme la rosée sur les prés
Vos paroles sont perlées
Elles traversent la porte de cette maison
Comme le miel une tranche de pain
Pour finir votre mission
Jeune homme, entrez dans la maison"



Le sujet

Voir la traduction


Source

Chants populaires bretons du Pays de Cornouailles, recueil de H. Guillerm, paru en 1905 Chanté par M. Laz, de Kernével (Finistère)