Naontek gwenneg ha pevar
Va zroad a zo re bounner
} (bis)

Ned in mui d'ar c'hoad
Kar re bounner, kar re bounner
Ne din mui d'ar c'haod
Kar re bounner eo va zroad


Triwec'h gwenneg ha pevar...

Seitek gwenneg ha pevar...

C'hwezek gwenneg ha pevar, etc


Le sujet

Une comptine aux paroles dont il ne vaut mieux pas trop chercher le sens profond :

Dix-neuf sous plus quatre, mon pied est trop lourd
Je n'irai plus au bois, car mon pied est trop lourd

puis : dix-huit sous plus quatre, dix-sept sous plus quatre, etc...


Source

Le recueil "Sonioù Feiz ha Breiz" édité vers 1930

Chanson ancienne sous la forme des chansons à danser ; chantée à St Pol de Léon à l'occasion du Bleun Brug (une fête bretonne)