1
'N'gêrig vihan, 'kichen ar skav (bis)
Eno oa 'r plac'hig a oa brav, oh !
Eno oa 'r plac'hig a oa brav

2
Petra servij de'i da vout brav (bis)
N'eo ket 'vit dimezi atav, oh !
N'eo ket 'vit dimezi atav

3
"Ma merc'hig paour na ouelit ket
'Benn ar bloaz 'zeu c'hwi vo dime'et

4
- 'Benn ar bloaz 'zeu me vo marv
Me vo marv hag enteret

5
Me vo marv hag enteret
Lakaet e kornig ar vered

6
Lakaet e kornig ar vered
War ma bez daou pe dri bouked

7
War ma bez daou pe dri bouked
Unanik ruz, daou violet

8
'Vit ma laro an dud yaouank :
"Setu amañ ur plac'hig koant,

9
Setu amañ ur plac'hig koant,
A zo marv e-kreiz he c'hoant"


Le sujet

Dans un petit village, à côté des sureaux
Là-bas il était une jeune fille qui était belle

"A quoi me sert-il d'être belle
Ce n'est pas pour me marier

- Ma pauvre fille, ne pleurez pas
D'ici un an vous serez mariée

- D'ici un an je serai morte
Morte et enterrée

Morte et enterrée
Mise dans un coin du cimetière

Mise dans un coin du cimetière
Sur ma tombe deux ou trois bouquets

Sur ma tombe deux ou trois bouquets
Un rouge, deux violets

Pour que les jeunes gens puissent dire :
Voici une jolie jeune fille

Voici une jolie jeune fille
Qui est morte au milieu de son désir (de se marier)

Chanté par M. Laz, de Kernevel (Finistère)


Source

Chants populaires bretons du Pays de Cornouailles, recueil de H. Guillerm, paru en 1905