Eun daou pe tri dervez a zo
Ema va zoaz krampouez e go - Ahan !
Ema va zoaz krampouez e go.

Rag va heuneud a zo er hoad,
Ha va bouhal a zo didroad - Ahan !
Ha va bouhal a zo didroad.

Ha va amann zo er marhad,
Ha va bleud zo c'hoaz o valad - Ahan !
Ha va bleud zo c'hoaz o valad.

Ha va spanel e Montroulès,
Ha va rozel e Keraës - Ahan !
Ha va rozel e Keraës.

Ha va zrebez e Landreger,
E-barz ar hovel oh ober - Ahan !
E-barz ar hovel oh ober.

Ha va fillig zo e Perroz,
Allas ! setu deuet an noz - Ahan !
Allas ! setu deuet an noz.
Voici quelque deux ou trois jours
Que ma pâte à crèpes fermente - Ahan !
Que ma pâte à crèpes fermente.

Car mes fagots sont dans le bois,
Et ma hache a perdu son manche - Ahan !
Et ma hache a perdu son manche.

Et mon beurre est au marché,
Et ma farine est encore sous la meule - Ahan !
Et ma farine est encore sous la meule.

Et mon éclisse est à Morlaix,
Et mon râteau à Carhaix - Ahan !
Et mon râteau à Carhaix.

Et mon trépied est à Tréguier,
A la forge, en train de se faire - Ahan !
A la forge, en train de se faire.

Et ma crêpière est à Perros :
Hélas ! et voici venue la nuit - Ahan !
Hélas ! et voici venue la nuit.




Le sujet

Voir la traduction


Source

Musique dans "Musiques bretonnes", de Maurice Duhamel ; recueilli auprès de Marie-Jeanne Le Bail, de Port-Blanc

Paroles extraites des "Soniou Breiz-Izel", de François-Marie Luzel, publié en 1890